Comment procéder à la restauration de meubles anciens ?

Les meubles anciens sont fabriqués avec du bois précieux. Pour en prendre soin et leur donner un coup de jeunesse, les restaurer est la solution. On va découvrir dans cet article les meilleures façons de réaliser la restauration.

Les étapes préalables à la restauration du meuble

Avant de commencer la restauration proprement dite des meubles de maison, quelques étapes préalables sont à réaliser. Tout d’abord, il faut évaluer leur état afin de déterminer le travail nécessaire à faire. Pour ce faire, examiner de manière attentive toutes les parties du meuble, y compris les pieds, les tiroirs, les montants et les portes est nécessaire. On notera ainsi les dommages visibles comme les rayures, les éraflures, les taches ou les vernis écaillés. Aussi, durant cette inspection, il faut vérifier s’il y a des éléments manquants tels que les poignées ou les ornements. Ensuite, une fois cette évaluation réalisée, il faut faire en sorte d’éviter d’endommager le meuble et de faciliter le travail.

Pour cela, il faut procéder au démontage du meuble autant que possible. Cela consiste à retirer ses tiroirs, ses portes et ses autres éléments amovibles. D’ailleurs, s’il est doté de pièces en métal comme des poignées, des charnières ou des plaques de renforcement, les retirer est plus judicieux. Mais encore, il ne faut pas oublier de nettoyer le mobilier avant de commencer la restauration. Pour cela, utiliser un chiffon humide et un détergent doux est conseillé pour éliminer la saleté et les traces de graisse. Et pour finir, afin de garder le bois en bonne santé, réaliser un traitement pesticide est nécessaire.

Les étapes de restauration du meuble

Une fois les étapes préalables réalisées, il faut commencer soit par le décapage, soit par le décirage du meuble. Le premier choix est à prévoir dans le cas où le meuble serait recouvert d’un vernis abîmé ou d’une peinture vieillissante. Par contre, si l’on constate que le bois est ciré, procéder au second choix est indispensable pour enlever les anciennes couches de cire. Quoi qu’il en soit, ces deux procédés permettent de supprimer les anciennes finitions et de retrouver le bois brut. Par la suite, il est nécessaire de réparer le meuble s’il présente des imperfections et de le poncer pour obtenir une grande qualité de finition. En outre, pour une rénovation de meubles anciens réussie, la prochaine étape est de les peindre ou de les teinter.

Par exemple, si l’on opte pour la peinture, choisir une peinture écologique sans COV est conseillé. Cela est moins nocif pour l’organisme et l’environnement. Il est aussi possible d’utiliser de l’huile pour bois. Très tendance, elle pourra imprégner le meuble sans former de pellicule à la surface. On conservera ainsi le caractère authentique, pur et chaleureux de la matière. Pour information, pour que toutes ces étapes soient effectuées avec professionnalisme et minutie, confier le travail à un restaurateur de meubles anciens Paris est la solution. De plus, à part sa capacité dans la restauration de meubles, il a les compétences nécessaires pour fabriquer des pièces uniques en lutherie.